L’Aproged : une association en constante mutation !


Depuis 1993, le monde a considérablement évolué. 3D, réalité augmentée, tout tactile, géolocalisation, Big Data,… : nous sommes passés d’une société de production, industrielle et commerciale à une société de l’immatériel, de la création, de la communication et de la connaissance. L’Aproged a surfé et anticipé les  mutations en faisant constamment évoluer sa stratégie et ses actions tout en capitalisant sur ses fondamentaux.

Ainsi la normalisation a toujours été un des cœurs d’activités de l’Aproged, qui s’est fortement investie sur la normalisation dans le domaine de l’archivage et de la gestion du cycle de vie des documents : norme NF Z42-013, norme ISO 14641 et maintenant la certification des systèmes d’archivage électronique à travers de la marque NF461.

En même temps, l’Aproged a fait évoluer son événementiel  en passant du salon SIGED au Forum de la Geide, puis au FAN, puis aujourd’hui au Congrès de la Valorisation des Contenus.
L’association a publié des nombreux Livres blancs sur des sujets comme l’Ubimédia, le Content analytics, la e-reputation en B2B, et organisé des débats sur des thématiques sociétales avec des personnalités comme Leo Apotheker, Gilles Babinet, Alain Minc, André Santini, Michel Serres,... Elle s’est aussi investie pour préparer les métiers de demain et a initialisé très tôt les réalisations en co-productions avec des acteurs associatifs comme par exemple le FAN Club qui a regroupé jusqu’à 30 associations.

La force de l’Aproged, c’est ses adhérents

Fondée initialement par des éditeurs de GED français, l’association a très vite accueilli des éditeurs internationaux et des nouveaux acteurs du monde des contenus, de l’éditique et de l’archivage.

En 2010, après plusieurs années de partenariat étroit, l’APIL (Association Professionnelle des Industriels de Langue) a intégré le réseau de l’Aproged.

Désormais  les adhérents d’Aproged couvrent un éventail élargi des besoins des entreprises en termes de solutions, intégrant l'ensemble des fonctions de la Gestion des Contenus, des Connaissances et des Documents numériques, depuis le search et le  sémantique jusqu’à l’archivage et à l’éditique, en passant par la dématérialisation et la gestion de contenu.